Boutique Biologiquement.comAmandier bio

  Posté par amande       Laisser un commentaire
[Total : 8    Moyenne : 2.4/5]

Connu et cultivé depuis l’Antiquité, l’amandier bio antioxydant naturel puissant produit des fruits (drupes) très riches en huile et en vitamines.

Consommés frais ou séchés, ils sont aussi utilisés en cosmétologie pour leurs propriétés adoucissantes et hydratantes. La floraison de l’amandier annonciatrice du printemps est toujours la bienvenue ; même si le froid est encore présent, ses fleurs blanc rosé parent et embaument le jardin dès le mois de mars.

Un arbre aux mille vertus

Originaire d’Asie occidentale, Prunus dulcis est issu de la famille des Rosacées. Il est cultivé depuis plus de 6000 ans en Iran. Cet arbre au feuillage caduc peut atteindre une taille moyenne de 10 mètres de hauteur et possède une belle longévité puisqu’il peut vivre plus de 100 ans. Ses fleurs apparaissent en fin d’hiver sur les rameaux nus, suivront les fruits vert velouté contenant la fameuse amande consommée par l’homme telle quelle, séchée ou en pâtisserie, véritable concentré énergétique.
L’amande permet de pallier le manque de protéines animales dans un régime strictement végétarien, comme tous les fruits secs, elle évite le « coup de pompe » de fin de matinée.
Les bourgeons consommés frais constituent un formidable sérum de jeunesse pour les personnes âgées, et l’huile extraite de l’amande a fait ses preuves en dermatologie et cosmétologie. Elle est excellente pour traiter les problèmes cutanés et assouplir les peaux sèches. Appliquée pendant la grossesse, elle aide à éviter les vergetures si disgracieuses.

Amandier bio
Amandier bio

Conseils de culture

Exposition

L’amandier aime les lieux ensoleillés et chauds. Il peut supporter des températures légèrement négatives une fois bien installé, mais sa zone de culture de prédilection reste le pourtour méditerranéen, ailleurs la fructification risque d’être plus aléatoire.

Sol

Plantez votre amandier en automne ou en hiver avant la montée de sève dans un sol bien préparé et profond. Les terres pauvres, sablonneuses lui conviennent fort bien même si elles sont un peu calcaires.

Arrosage

Cet arbre résiste bien à la sécheresse une fois installé, cependant les arrosages devront être réguliers les trois premières années, le temps que les racines s’installent correctement, ensuite il n’aura pratiquement plus besoin d’arrosage sauf en période de sécheresse prolongée.

Taille

La taille s’effectuera en janvier afin de supprimer le bois mort et les branches qui s’entrecroisent, ainsi le soleil pourra mieux pénétrer au centre de l’arbre. Raccourcissez si nécessaire les branches les plus longues à 3 yeux; coupez toujours au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.
Attention de fortes gelées peuvent endommager les fleurs et réduire considérablement la production.

Récolte

Les amandes fraîches se récoltent en mai/juin, alors qu’il faudra patienter jusqu’en septembre ou octobre période où le fruit s’ouvre en séchant, laissant apparaître l’amande consommée en fruit sec.

Multiplication

L’amandier se multiplie par semis à l’automne sous châssis ou en serre à l’abri du gel.
La bouture peut aussi être pratiquée : choisissez une tige semi-ligneuse en été et installez-la dans un pot dont le substrat sera composé à moitié de terre de jardin et à moitié de sable ; conservez à l’ombre et pensez à arroser souvent. La bouture devra être hivernée pendant la période froide. Pour les plus aguerris, le greffage et l’écussonnage sont aussi de bons moyens de multiplication qui assureront une fructification plus précoce.

En résumé

Exposition : soleil
Sol : drainé
Végétation : vivace
Rusticité : pas moins de -5°
Maladies et parasites : Chenilles, pucerons, armillaire, cloque, plomb.

Espèces et variétés

Prunus dulcis « ferragnès » : variété de floraison tardive intéressante au Nord de la Loire, auto stérile, avec fruits de gros calibre à coque tendre.
Prunus dulcis « ferraduel » : floraison tardive, auto stérile, grande qualité gustative.
Prunus dulcis « lauranne » : Port légèrement retombant ; auto fertile.
Prunus dulcis amara : attention, il s’agit de l’amande amère très toxique, mais utilisée dans la composition de certains médicaments.

Boutique Biologiquement.comAmandier : l’arbre aux amandes…

  Posté par amande       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

L’amandier bio antioxydant naturel puissant est un arbre fruitier de toute beauté.

L’entretien et la taille participent largement à la qualité de la récolte et au bon développement de l’amandier.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus amygdalus, prunus dulcis
Famille : Rosacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur : 6 à 9 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Feuillage : Caduc
Floraison : Février-mars
Récolte : Juillet à novembre

Plantation de l’amandier :

Il est recommandé de planter votre amandier à l’automne pour favoriser l’enracinement avant l’hiver, car cet arbre entre très tôt en végétation.

Si vous devez planter en hiver, au printemps ou en été, évitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs pour planter et arrosez régulièrement en été.

Prévoir un arrosage régulière dès la plantation et durant les 2 premières années suivantes.
Même autofertile, l’amandier sera bien productif s’il est en présence d’une autre variété pollinisatrice
Suivez nos conseils de plantation
Si l’amandier ne craint pas le froid, c’est la floraison qui risque d’être avortée en cas de gelées tardives.

amandier bio
amandier bio

Les fleurs étant très sensibles au froid, il est vraiment recommandé de lui trouver une situation très abritée des vents d’hiver
Taille et entretien de l’amandier :
La taille de votre amandier se pratique assez tôt, dès la fin de l’été et au début de l’automne.

L’amandier entre doucement en période de repos végétatif et cette période permet ainsi d’éviter un écoulement trop vif de la sève qui conduit souvent à une gommose.

Inutile donc de rabattre votre amandier trop franchement.

un simple éclaircissement de l’intérieur de l’arbre afin de favoriser l’ensoleillement suffit.
Vous supprimerez également les branches mortes, fragiles ou qui s’entrecroisent.
A savoir sur l’amandier :
De culture facile et d’entretien limité, l’amandier a également l’avantage de proposer une très belle floraison à la fin de l’hiver et une fructification généreuse dès le mois de juillet.

Les fleurs de l’amandier apparaissent avant les feuilles
C’est le 1er arbre fruitier à fleurir en fin d’hiver
L’amandier est considéré comme un des symboles de la virginité
Souvent planté en isolé, sa petite taille permet aussi de l’installer par petits groupes de 3 ou 4.

Les fruits ont une taille d’environ 4-5 cm et se mangent soit vert dès l’été, ou sec à l’automne.

Récolte des amandes :

La récolte a lieu à 2 moment distincts dans l’année, selon que vous les voulez fraiches ou sèches.

Les amandes de l’amandier se récolte donc à la fin du printemps, vers mai-juin si vous les voulez fraiches (en vert) et souvent autour du mois de septembre, à la fin de l’été si vous les voulez sèches.

Pour récolter les amandes attendez que l’écale (partie qui entour la coque) soit ouverte et sèche.
Conseil malin à propos de l’amandier :
Après la récolte, séparez les amandes de leur enveloppe (l’écale) et faites-les sécher au soleil sur des grilles qui permettent une bonne ventilation.